Structure de la CSDM

Une école de la CSDM

L’École des métiers du meuble est une école publique de la Commission scolaire de Montréal (CSDM). Comme chaque école de la CSDM, notre établissement possède des structures de gouvernance et participe à des comités. Voici les principaux :

Le conseil d’établissement

Le conseil d’établissement (CÉ) est un outil important de démocratie scolaire qui donne une plus grande autonomie à notre école. Les membres du conseil d’établissement, incluant des élèves, prennent des décisions sur plusieurs questions : le projet éducatif de l’école, l’application du régime pédagogique, le temps attribué à chaque matière, etc.

Il est à noter que la direction de l’école n’est pas membre du CÉ; elle y participe sans droit de vote. Son rôle consiste à apporter les propositions nécessaires à l’information, à la consultation et à la prise de décision.

Le conseil de l’école siège trois ou quatre fois par année. Ces rencontres sont ouvertes au public. Vous êtes invité à assister à la prochaine rencontre. Consultez notre calendrier pour en connaître la date.

Retour au haut de la page

Le commissaire

Le commissaire scolaire est un élu qui agit en votre nom. Très présent dans les écoles et les centres de sa circonscription électorale, il s’informe de vos besoins, répond à vos demandes et fait le lien entre vous et la Commission scolaire.

Le commissaire de l’EMMM dans Villeray–Petite-Patrie est Kenneth George.

Retour au haut de la page

Le comité de quartier

Le comité de quartier est une instance locale composée des acteurs scolaires d’un même quartier : directions d’établissement, présidences de conseils d’établissement, commissaire et direction de réseau. Son mandat est de mobiliser l’ensemble des forces qui interviennent de manière directe ou indirecte en éducation, afin de concentrer les ressources d’un quartier autour de l’élève.

Les projets pilotés par le comité de quartier illustrent bien la diversité des enjeux et des besoins locaux : développement sportif des jeunes, aide à la francisation des parents immigrants, renforcement des liens avec les familles, sécurité aux abords des écoles, etc. Par exemple, le comité de quartier auquel participe l’École des métiers du meuble (EMMM) veut réaliser une halte-référence à l’EMMM; les gens du quartier y trouveront de l’information sur le retour à l’école et l’aide psychosociale ainsi que des ordinateurs pour s’inscrire à l’EMMM.

Retour au haut de la page